Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Affinez votre recherche

Des aires marines protégées reconnues internationalement pour la qualité de leur gestion via la Liste verte des aires protégées

03/12/2018 - Façade atlantique - Façade Méditerranée

A l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité (COP14) qui a eu lieu en Égypte (du 13 au 29 novembre 2018), l’UICN – Union Internationale pour la Conservation de la Nature – a annoncé l’inscription de dix sites naturels français sur sa Liste verte des aires protégées. La France est aujourd’hui le pays qui compte le plus de sites naturels protégés avec cette certification mondiale, récompensant une gestion efficace. Plusieurs aires marines protégées font partie de cette Liste verte.

Sur les 10 lauréats, répartis sur l’ensemble de son territoire, la France est le pays abritant le plus de sites naturels sur la Liste verte mondiale de l’UICN. La moitiè sont des sites maritimes : le Parc national de Guadeloupe, le Parc naturel marin d’Iroise, la Réserve naturelle nationale de Cerbères-Banyuls, le Parc marin de la Côte bleue, et la Réserve naturelle nationale des Terres australes françaises.
La Liste verte des aires protégées est à la fois une méthodologie et un label volontaire développé par l’UICN qui vise à accompagner et à reconnaître, à travers le monde, des aires protégées équitables et efficaces qui offrent aux populations et à la nature des résultats durables de conservation, et à en augmenter le nombre. Elle repose sur des standards qui permettent d’apprécier la bonne gouvernance, la planification, l’efficacité de la gestion et les réussites obtenues.
La Liste verte de l’UICN permet également de mesurer et d’accélérer les avancées vers la réalisation de l’Objectif 11 d’Aichi pour la biodiversité des Nations Unies. Ce dernier comporte un engagement des Etats en termes de superficie d’aires protégées (17% des zones terrestres et 10% des zones marines) et un engagement pour qu’elles soient efficacement conservées et équitablement gérées d’ici à 2020.

 

> Pour en savoir plus : Les 10 sites français / Le programme Aire protégées de l’UICN France.

Retour aux actualités